Un week-end à Barcelone avec TGV
 

Moi c'est Skye, je suis presque jaune. Mon papa et ma maman voyagent tout le temps pour le travail. En France, ils m'emmènent partout avec eux et moi aussi j'adore voyager. Cette fois-ci, pour la première fois, on est partis en Espagne en TGV!

On a pris le train pour se promener deux jours à Barcelone. Mon papa adore faire des photos et maman, elle, elle me filme tout le temps, je ne sais pas pourquoi... Je vais vous raconter ce week-end avec ma famille.  

 
 

Je vais vous raconter ce week-end avec ma famille. Ah oui, Au fait: je suis un petit chien et je n'aboie presque jamais. 

J'ai adoré voyager dans le train, papa m'a pris sur ses genoux tout le trajet et j'ai regardé le paysage qui défilait par la fenêtre avec lui, pendant que maman finissait du travail sur son ordinateur. À un moment, il s'est endormi alors j'ai dormi aussi, je dois dire que le train était très confortable. On a vraiment bien fait de se reposer parce qu'à Barcelone on a beaucoup marché!

unnamed.jpg
TGV-2.jpg

Maman dit que c'est trop pratique de prendre le TGV avec moi et qu'en plus c'est vraiment pas cher. Je crois que pour aller partout en Espagne, mon ticket coûte seulement 15 euros! En partant d'Aix-en-Provence, en 4h seulement nous étions à Barcelone !

Si vous aussi vous voulez profiter du confort du TGV pour votre balade à Barcelone, vous devriez réserver vos billets sur voyages-sncf.com (ou en agences de voyages agréées, en boutiques SNCF ou tout simplement en Gare).

Barcelone-43.jpg
La gare TGV

La gare TGV

Quand on est arrivés à la gare, en plein centre ville, j'ai tout de suite vu plein de gens marrants. Il faisait beau et chaud et tout le monde se promenait. 

Papa a voulu aller à l'hôtel pour poser les affaires avant d'aller manger, mais le monsieur du bus n'a pas voulu nous laisser monter, je crois que c'est à cause de moi... Du coup on a pris le métro et là j'ai vu mes premiers copains. Y en a même un qui m'a fait peur, il faisait des bruits bizarres comme un ordinateur et ses yeux lançaient des lazers bleus, alors je me suis cachée dans les jambes de Maman. 

Arrivés à l'hôtel, le monsieur de l'accueil était trop gentil, il m'a donné à boire et nous a laissé plein de conseils pour visiter la ville. La chambre était super grande et blanche, j'avais même un lit rien que pour moi, même si je préfère squatter celui de papa et maman. Mais pas le temps d'en profiter, on est tout de suite repartis dans le quartier populaire de Montjuic pour manger des Tapas. Papa était complètement dingue devant tant de choix! Ça avait l'air vraiment très bon et pas cher, parce qu'ils se sont resservis plein de fois.

 
La Fondation Miró

La Fondation Miró

La Fondation Miró

La Fondation Miró

Barcelone-3.jpg

Après manger on est allé voir des grands dessins d'enfant dans un joli musée moderne. Le petit garçon s'appelle Miró, maman m'a dit. Je crois qu'ils n'ont pas trop aimé les dessins mais le grand jardin qui entoure le bâtiment est magnifique. On a grimpé la colline juste à côté pour voir le coucher de soleil depuis un château.

Parc du château de Montjuic

Parc du château de Montjuic

Parc du château de Montjuic

Parc du château de Montjuic

Parc du château de Montjuic

Parc du château de Montjuic

Parc de la Fondation Miro

Parc de la Fondation Miro

Là haut, on a une vue imprenable sur la ville et il y avait plein de chiens comme moi qui couraient de partout et se baignaient dans les fontaines. J'ai joué comme une folle et j'étais épuisée après cette première journée, alors je suis restée à l'hôtel et j'ai laissé papa et maman aller au restaurant en amoureux. 

Notre chambre au Pol & Grace hotel

Notre chambre au Pol & Grace hotel

Après une bonne nuit de sommeil (je l'avoue, je n'ai pas résisté à l'envie de me glisser dans leur grand lit King Size), on était prêt à affronter une longue journée de promenade dans l'effervescence barcelonaise. Le matin nous avons traversé le Marché de Sant Antoni et j'ai adoré les couleurs de ses étals de fruits et légumes, de poissons et de charcuterie dans les bras de papa. Là-bas les gens parlent un espagnol bizarre, on ne les comprend pas souvent, parfois ils sont un peu grincheux mais Papa dit qu'ils ont bon fond. 

Maman voulait se balader dans toute la ville, on est passé par la Rambla où des gens font la fête toute la journée, des garçons se déguisent en fille et plein de gens vendent des colliers et jouent de la musique. Maman a craqué pour une glace pour "lutter contre la chaleur", ça a fait sourire papa parce que même en hiver elle mange des glaces. Juste à côté j'ai adoré regarder les skateurs devant le grand Musée d'Art Contemporain. J'aurais bien aimé leur courir après mais, pour une fois, on m'avait mis la laisse... 

Dans le quartier gothique, il y a beaucoup de gens mais c'est pas grave, ça vaut la peine de regarder les magasins et les monuments, pour éviter les attrapes-touristes du secteur, papa et maman ont continué jusqu'au quartier du Borñ et ses petites rues étroites et biscornues. C'est super mignon et fleuri, il y a plein de petites places et de terrasses et j'ai reniflé chaque angle de rue. C'est là bas qu'on a trouvé un endroit génial pour manger, ça s'appelle le "Marché de la Princesse" en français (merkat princessa)donc j'étais un peu comme chez moi là bas. 

Restaurant Merkat Princesa

Restaurant Merkat Princesa

Le Born

Le Born

Pour finir la promenade de l'après-midi on est passé voir une grande église aussi loufoque qu'elle est jolie, elle est encore en construction mais à ce qu'il paraît c'est bientôt fini. L'intérieur est magnifique mais on y est pas allé, il y avait trop de monde qui attendait. Maman dit que c'est un génie qui la créée, un génie qui construit ses rêves dans la vraie vie et que demain matin on irait visiter une de ses maisons.

On a rejoint des amis de Papa qui vivent à Barcelone dans le quartier de Gracía, pour prendre l'apéro. Ils ont bien rit et ont fêté la sélection du film de maman en festival dans un super restaurant. Ça s'appelle Macchina et on y mange de très bonnes pâtes fraîches pour vraiment pas cher. 

Restaurant Macchina

Restaurant Macchina

Barcelone-29.jpg

Les rues étaient pleines de gens qui rigolent et parlent fort, papa et maman m'ont laissée à l'hôtel pour aller faire la fête avec leurs amis. Vu leur tête le lendemain matin, je pense qu'ils sont rentrés très tard...

C'était déjà notre dernier jour à Barcelone alors on s'est levé tôt pour profiter de la matinée. Papa nous a fait une surprise en réservant la visite de la Casa Batlló avant l'ouverture officielle au public. C'est la maison qui a été faite par le génie! Il s'appelle Gaudi et c'est vraiment un grand artiste. 

Quelqu'un a dit à maman que des plages avaient été aménagées pour les toutous. Alors elle a voulu me faire plaisir en m'y amenant pour que je me fasse quelques nouveaux amis. Mais moi, j'aime vraiment pas l'eau! 

Papa et Maman ont tellement ri de me voir nager qu’ils ont presque oublié l’heure. On a failli rater le train du retour à cause d’eux.

J’étais un peu en colère qu’ils se soient moqués de moi mais Papa sait comment se faire pardonner. Avant d’aller travailler sur son ordinateur pendant la fin du trajet, il est allé chercher pleins de bonnes choses à grignoter au wagon bar et il m’en a donné en cachette! :) Maman n’aurait pas été contente si elle l’avait vu mais elle s’était déjà endormie en écoutant sa musique. Il faut dire qu’ils sont confortables les sièges du TGV, on dirait le fauteuil de la maison! 

WOUF!

Château de Monjuic

Château de Monjuic

 
 

Bonnes adresses

  • Dormir à l'hôtel Pol & Grace près de Gracía 
  • Manger des tapas à La Tasqueta de Blai dans le quartier de Montjuic
  • Déguster de délicieuses pâtes à Macchina dans le quartier de Gracía
  • Se perdre dans le quartier du Borñ
  • Visiter Casa Batlló avant son ouverture 
  • Flâner dans les parcs autour du château de Montjuic
  • Faire la fête dans le quartier populaire de Gracía

 

I am the yellow dog. Je suis un chien rescapé. "A rescued dog" comme on dit chez moi. Maltraitée aux Etats-Unis j'ai été sauvée par une association qui a essayé de me faire adopter dans mon pays. Malgré tous les salons d'adoption que j'ai pu faire, personne ne voulait de moi là-bas (il faut dire que j'ai une bouille spéciale), alors une association française "USA DOGS BLESS YOU" m'a fait rencontrer Tamara. Grâce à eux je suis enfin heureuse. Avant j'avais peur de tous les humains, mais maintenant je sais que tous les humains ne sont pas pareils, et ce grâce à mon Papa et ma Maman et aux voyages. Ah oui, ne me demandez pas ma race parce que je ne sais pas du tout, Maman et Papa rient en pensant que je suis un animal sauvage parce que je creuse des trous pour dormir et m'enrouler sur moi-même.